https://jdr-et-roliste.fr
.st0{fill:#FFFFFF;}

REALMS – Partie de JDR en public 

By  Romain "Hacknar"

Le concept de REALMS

Durant le colloque de Bob le rôliste de 2022, je suis tombé totalement par hasard sur un événement qui m'a beaucoup plu et que j'ai trouvé très novateur : une partie de JDR en live avec une interaction avec le public.

Installer dans un auditorium adapté en petite scène de spectacle, j'ai découvert ce groupe de joueurs qui se fait appeler REALMS (lien de leur page Facebook) et leur concept simple, mais très intéressant : faire découvrir à quoi ressemble une partie de jeu de rôle à des néophytes en réunissant leur groupe (4 joueurs et un MJ) devant un public, puis lancer une partie de JDR avec la grosse particularité que le public peut interagir dans les événements.

Intrigué ? Allons voir ça de plus près !

Les membres de REALMS

REALMS est l'acronyme de Raphaël, Eric, Alexis, Louise, Marie et Steve, les prénoms des membres du groupe, tout simplement ! 🙂

Le groupe jouait dans un univers Space Western (un mixte entre Space Opera et Western, comme Cowboy Bepop) fait maison pour que cela puisse, je cite "parler aux personnes du public de 7 à 77 ans". Même si personnellement, ce n'est pas mon genre d'univers préféré, je comprends tout à fait leur choix en termes d'accessibilité.

Voici les rôles de chacun :

  • MJ : Steve
  • Joueurs : Marie jouait le Captain contrebandier et pilote du vaisseau, Alexis le mécano/inventeur, Raphaël le cuistot intendant et Louise la doctoresse herboriste
  • Animateur public/joueur : Eric
  • Le public dans le rôle du public ^^
L'installation des PJs et du MJ face au public

L'installation des PJs et du MJ face au public

Un Actual Play en live AVEC interaction

Je ne suis pas un grand connaisseur, ni grand amateur des nombreux Actual Play (article intéressant sur le sujet) de parties de jeu de rôle que l'on peut trouver sur le net. Pourquoi ? Pour deux raisons :

  1. Le principe du JDR, c'est de vivre l'histoire et d'interagir avec elle, d'être en somme acteur. Dans les Actual play de JDR, je suis simplement spectateur, donc rapidement, je perds mon intérêt et je m'ennuie en regardant les vidéos. Vivre le JDR par procuration n'est pas quelque chose que j'aime personnellement ^^
  2. La majorité des Actual Play sont réalisés en amateur. C'est très bien, cela permet à tous ces joueurs de montrer leurs travaux et je trouve ça super. Cependant, je trouve que la qualité et le rythme ne sont pas au rendez-vous, ce qui accentue les petits défauts d'une partie de JDR.

Bref, comme je disais, je suis ignare sur les Actual Play et je n'ai jamais été attiré pas ça (d'ailleurs, ça pourrait faire un article intéressant, une analyse de certains Actual Play, non ?).

Avec la partie de REALMS, au début j'ai ressenti ce même ennui que dans un Actual Play. Sauf que pile-poil à ce moment, l'animateur montre un exemple d'interaction possible entre le public et la table de joueur (j'appellerai ce moment l'Icebreaker : briser la glace entre le public et la table de jeu). À partir de cet Icebrealer, l'interaction possible change toute l'expérience : le public et moi-même passons de spectateur à acteur tiers de la partie de JDR.

L'interaction public/table de jeu de rôle

Cette interaction qui a redynamisé mon intérêt, elle se fait simplement : la personne du public qui veut intervenir lève la main, fait un jet de dé 6 et sur le score de 1 à 3, l'interaction est négative, sur un score de 4 à 6, l'interaction est positive. Ensuite à la personne de décrire l'interaction qu'il veut. Cela peut être une description d'une scène, d'un simple élément perturbateur, d'un nouveau PNJ, etc.

Exemples de mes interventions :

  • Le riche dirigeant de l'entreprise/Maire du petit village débarque furieux dans le saloon
  • Le mécano trouve une pièce de vaisseau qui vaut de l'or dans un tas de ferraille
  • Une tempête de sable arrive sur le chemin du retour
  • Des autochtones proposer à manger aux PJs, c'est la meilleure chose qu'ils aient goûtée de toute leur vie
  • Des gouttes d'eau tombent du plafond dans le sable, ce qui fait apparaitre instantanément des petites plantes qui grandissent, la fleur éclore et libère des spores qui rendent malades les personnages

C'est à ce moment que l'on se rend compte du talent d'improvisation du MJ, qui doit rebondir et s'adapter pour intégrer les envies (lubies ? ^^) du public. Les PJs aussi doivent improviser, mais au final, c'est comme s'ils avaient un second MJ qui menait l'histoire, donc la perturbation est plutôt dans l'étonnant des idées du public.

Eric, le modérateur entre le public et le groupe

Eric, le modérateur entre le public et le groupe

Les points positifs et les améliorations possibles

Les points positifs :

  • C'est très fun quand les spectateurs se prennent au jeu
  • L'interaction avec le public rend la partie de JDR assez proche d'un spectacle divertissant
  • L'idée d'une intervention positive et négative, cela permet de diversifier les événements et d'éviter d'en foutre plein la tronche des PJs en permanence (il y a parfois une espèce de syndrome de harcèlement qui peut s'installer)
  • Le rôle d'Eric, l'animateur, qui permet de relancer la dynamique avec le public quand celle-ci retombe
  • La partie de 1h30, pas trop longue et pas trop courte

Les améliorations possibles :

  • Travailler le moment Icebreaker pour lancer le public le plus tôt possible, mais au bon moment dans le scénario
  • Accentuer l'interaction entre le MJ et le public, via des choix assez simples dans le scénario (gauche ou droite / un PNJ fait l'action A ou B)
  • Ajouter un système d'interaction sans prise de parole pour les plus timides dans le public (vote à main levée)
  • Avoir un affichage avec quelques informations sur les Personnages (concepts/qualités/défauts) et sur le dérouler de l'histoire. Par exemple, afficher les différents points forts du scénario et les interactions avec le public qui se sont déroulés. Cela permet au public de suivre, surtout ceux qui rejoindre le spectacle en cours.

Fin de partie un peu plus complexe à gérer

De mémoire, la partie s'est terminée sur un sommeil de tout l'équipage à cause du temps qui défilait. A mon sens, c'est malheureusement la plus grosse difficulté à affronter pour le MJ, car les interventions peuvent rendre difficile une fin digne de ce nom (dans le cas présent, réparer le vaisseau et repartir en route). Mais au final, je n'ai pas trouvé que cela gâchait l'expérience.

Ensuite, le groupe REALMS propose une petite séance de discussion avec le public, l'occasion d'échanger sur ce qui était bien et/ou moins bien, mais surtout l'opportunité de demander aux spectateurs s'ils auraient envie de tester le jeu de rôle.

REALMS, un groupe ouvert à l'échange

Personnellement, j'avais envie de m'installer à leur table, de faire une fiche de personnage, de sortir mes dés et de jouer avec eux. Donc pour moi, l'objectif de faire connaitre le JDR est largement atteint ! 🙂 C'est d'ailleurs pour cela que je suis resté après la partie pour discuter plus longtemps et pour en apprendre plus sur les membres du groupe.

De ce que j'ai compris, ils ont eu cette idée en 2019 et ont pu l'expérimenter un peu "à l'arrache" dans un petit événement local ainsi que dans un grand événement qui est Les Utopiales 2019, où c'était mieux cadré. En tout cas, j'ai bien senti la passion de ces joueurs et leur envie d'améliorer leur format, toujours dans le but de proposer une immersion du public et de partager leur passion du Jeu de Rôle.

En farfouillant un peu sur internet et les groupes Facebook, je suis tombé sur le Jeu de Rôle Théâtralisé, conceptualisé par YahroL et financé par la FFJDR. Peut-être que chaque concept à des choses à apprendre l'un de l'autre pour former une nouvelle sorte de Jeu de Rôle ou un nouveau genre de Spectacle Vivant 🙂

Pour les prochains événements, ce qui serait intéressant, c'est qu'ils puissent se filmer pour montrer à quoi ressemble ce spectacle. En tout cas moi, j'ai hâte de revoir REALMS aux Utopiales 2022.

Et toi, est-ce que ça t'intéresserais de participé à ce genre de spectacle, notamment avec des non-initiés aux JDRs ? Dis-le en commentaire !

PS : Les images utilisées pour la rédaction de cet article proviennent de la page Facebook de REALMS et ont été utilisées avec leur accord.

Si tu aimes l'article, tu es libre de le partager sur tes réseaux sociaux :)

Romain "Hacknar"


Rôliste depuis 2006, j'aime le jeu de rôle pour ces histoires, les expériences que l'on peut vivre et les interactions avec les joueurs. J'ai joué et maitrisé beaucoup de JDR différents, avec des amis, des inconnus et en convention. Cela m'a permis de relever des défis et d'acquérir des Points d'XP et de m'améliorer en tant que rôliste et en tant que personne. :)

Your Signature

  • Carrément ! C’est une super idée ! Ma fille fait souvent des JDR en tant que MJ. Je suis toujours impressionnée par l’imagination que cela implique en amont et, bien sûr pendant le jeu.

    • Cela fait très bien travailler l’imagination et la créativité. Quand j’étais ado, ça m’a permis de transformer cette imagination débordante en quelque chose 🙂

  • Bonjour,

    Le JDR comme d’autres jeux permet de développer certaines aptitudes qui peuvent être intéressantes.

    D’ailleurs, j’utilise le jeu dans mes séances de coaching et de formations pour les entreprises et entrepreneurs.

    Merci de nous avoir fait partager vos impressions

  • ha oui ça m’intéresserait grave ! En tant que joueuse débutante, je cherche à comprendre les mécaniques et il n’est pas toujours facile de trouver un groupe qui accepte les débutants et/ou comme c’est mon cas, trouver des joueurs qui acceptent une MJ débutante. Du coup quelques parties avec interactions pourraient être sympa !

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Subscribe to our newsletter now!

    >
    %d blogueurs aiment cette page :